Qu'est ce que l'upcycling ?

capture d ecran 2022 07 01 a 11 26 44

Vous avez certainement entendu parler à tout va dans les médias ces derniers mois de nombreuses tendances et effets de mode, mais surtout de prises de conscience pour l'environnement : économie-circulaire, recyclage, zéro-déchet, upcycling… Qu’il s’agisse de vêtements ou de produits, le mode de création "responsable" est partout, et les consommateurs s’intéressent de plus en plus à leur impact sur l’environnement (et c’est tant mieux pour la planète). Mais finalement, quelle est cette tendance?

Dans cet article nous allons simplement vous parler du concept de l’upcycling et vous donner toutes les clefs pour comprendre ce nouveau mode de d’éco-conception et de consommation. 

image 1 contexte 2

Contexte de la tendance

Concrètement, upcycler c’est le fait de recycler sans pour autant avoir à déconstruire et transformer la matière première d’un produit. Il sera surtout question de donner une valeur ajoutée au déchet en le transformant de manière astucieuse. Par exemple transformer un vêtement imperméable en un superbe parapluie ou encore un ancien bocal vide en abat-jour.



Les origines

La légende raconte que c’est l’ingénieur et architecte allemand Reiner Pilz qui utilisa ce terme en premier dans les années 90 pour parler de surcyclage en opposition au recyclage. En effet, il considérait que les biens délaissés pouvaient avoir plus de valeur en les réemployant d’une autre manière. Il étudia la différence entre réutiliser les produits ou des parties de ces derniers plutôt que leurs matériaux.

Cette technique semble d’ailleurs être apparue en premier et bien avant les années 90 dans les pays en voie de développement qui avaient plus de mal à se fournir en matières premières et qui ont donc dû rivaliser d’ingéniosité pour valoriser les déchets et leur donner une nouvelle vie.

Par la suite, beaucoup de marques et entreprises partout dans le monde qui s’intéressaient à des pratiques de conception plus responsables se sont appliquées à développer la popularisation de la tendance de l’upcycling. En effet, que ce soit dans le domaine de la mode avec la transformation de vêtements ou encore dans celui de la maison avec les objets fabriqués à partir de “déchets”, l’upcycling est devenu un concept créatif à part entière. 

3 2
4
2bis
1bis

L'upcycling chez Orma


Chez Orma, nous pensons que l’éco-conception doit avoir un rôle majeur à jouer dans les modes de consommation des prochaines années. Nous avons donc décidé de placer l’upcycling au coeur de la démarche de notre nouvelle collection de lampes : 


Découvrez la ici en exclusivité


Qui a dit que les saladiers de Mamie devaient finir leur vie au fond du placard ou pire, à la poubelle ? Chez Orma nous pensons que les objets qui ont déjà une histoire ont bien plus à nous raconter que les autres, c'est pourquoi nous nous sommes fixé comme objectif de
donner une seconde vie à nos petits trésors du quotidien bien souvent oubliés. 


Faire du vieux vintage le nouveau chic est l'utopie que nous souhaitons atteindre car c'est bien quand c'est beau mais encore mieux quand c'est bon (pour la planète) ! Et bien c’est exactement ça l’upcycling !


Différence entre recyclage et surcyclage (upcycling)

Vous l’aurez compris, l’upcycling a une réelle valeur ajoutée lorsque l’on parle de pratique écologique car c’est un des enjeux de demain : une méthode de fabrication économique, éthique et responsable qui permet une montée en gamme lors de la réutilisation d’un objet tout en conservant une réelle valeur d’usage. 


Et vous allez me dire : oui mais quelle différence concrète avec le recyclage

Et bien, aussi étonnant soit-il, le recyclage est moins respectueux de l’environnement que son cousin le surcyclage. 


Mais pourquoi ça ? 


Tout simplement parce que le réemploi de produits plutôt que de matériaux permet de réduire la consommation d’énergie nécessaire pour recycler un objet. Qu’il s’agisse du réemploi d’une matière première ou de déchets, l’upcycling aura un impact moins important. Si l’on reprend l’exemple de notre bocal de tout à l’heure, pensez à l’énergie nécessaire à déployer si nous devions recycler le verre qui le compose pour ensuite mouler à nouveau un produit en forme d’abat-jour. Cette pratique aurait un impact écologique sur l’environnement bien plus important que l’upcycling car il demanderait plus d’énergie pour sa transformation. L’upcycling permet donc une économie d’énergie pour les entreprises qui fabriquent mais aussi moins de matières premières prélevées et donc moins de déchets pour la planète.


Cela ne veut pas dire que recyclage et upcycling ne sont pas compatibles et certaines marques s’appliquent à les utiliser tous les deux pour proposer des collections toujours plus responsables. Prenez notre exemple : chez Orma nous utilisons l’upcycling pour transformer les saladiers de Mamie en superbes luminaires. Mais comme nous sommes parfois maladroits, il arrive que des saladiers soient cassés durant notre processus de fabrication (on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs comme on dit). Nous nous servons donc de ces déchets de production pour réaliser d’autres produits : notre nouvelle gamme d’objets en éco-terrazzo en est le résultat. Ainsi les morceaux de verre brisé trouvent une nouvelle vie dans la maison sous forme d’un nouveau matériau écologique tant par sa conception que par le fait qu’il soit zéro-déchet.


sans titre 2
sans titre 1

Conclusion

Le surcyclage n’est pas seulement une mode, c’est une pratique circulaire qui permet de réutiliser et fabriquer des objets de manière responsable et éthique. Une tendance qui a, nous l’espérons, de beaux jours devant elle, aussi bien pour son aspect positif sur la planète que sur notre économie.

So, let’s upcycle !


Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,